IMG-0226

TIMAL SORT DE SILENCE APRÈS AVOIR ÉTÉ CONDAMNÉ POUR AVOIR FRAPPÉ SON CHIEN

Timal vient de présenter ses excuses suite a sa vidéo dans laquelle on le voyait frapper son chien. Jugé par le tribunal de Meaux, le rappeur est reconnu coupable de sévices graves et actes de cruauté envers un animal. Il a été condamné a payer une amende de 6000 euros et a une interdiction détenir un animal pendant une période de 5ans.

Cependant, il s’est exprimé publiquement pour s’excuser après l’annonce de sa sentence : « À tous, j’ai tellement conscience de la gravité de ce que j’ai fait. Je présente mes excuses à tous ceux qui me suivent ou qui m’ont connu par cet acte. je suis a présent séparé de mes chiens. J’ai commis une erreur dans l’éducation de Vatos mais la vidéo ne reflète pas ma relation avec lui, je l’ai adopté petit, et je l’aimais. Je demande pardon. Les conséquences de mon acte m’ont fait prendre conscience de ma bêtise. J’aimais mes chiens. Je les ai perdus, je leur souhaite d’être heureux avec un autre maitre. Je me suis acquitté de ma condamnation et je m’engage a aider les associations protectrices des animaux a l’avenir, en espérant pouvoir contribuer au bienêtre des animaux et me responsabiliser.«  a t-il publié sur sa page Instagram.

A titre de rappel, le rappeur Timal a été placé en garde à vue  mercredi 31 août à Noisiel après avoir posté une vidéo de lui donnant un coup de pied à l’un de ses chiens. Plusieurs associations, dont la SPA et la Fondation 30 Millions d’amis, avaient porté plainte après avoir visionné la vidéo, postée par le rappeur, dans laquelle on le voit donner trois coups de pied au niveau de la tête à l’un de ses deux chiens de compagnie, avec l’inscription « connard va ». Finalement les deux animaux lui avaient été retirés. Cependant beaucoup d’internautes s’étaient dressés contre le rappeur et appellaient à son boycott.

 

Leave A Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *